Loading

Signature of a new agreement with Air France Flight Attendants

After the salary agreement signed on 19 October by the majority of Air France labour groups, representing 76% of the votes cast in the last elections, Benjamin Smith, CEO of Air France-KLM, continued discussions with these social partners as part of their categorical negotiations.

Today a new agreement has been signed between Air France and its cabin crew, with unanimous support from the three representative cabin crew unions at Air France – SNPNC, UNAC, and UNSA-PNC.

This signature successfully concludes the categorical discussions held over the past several weeks with representatives of commercial flight crews.

“I am very pleased with this new balanced agreement,” said Benjamin Smith, “which represents the successful conclusion of the categorical discussions with our cabin crew.  Working together with SNPNC, UNAC, and UNSA-PNC, we were able to resolve many concerns of our cabin crew, while simultaneously working to align their interests with Air France.  With this balanced agreement, I hope to see improved trust and fruitful dialogue between Air France and our employees, as I firmly believe that we must have employee buy in and support in order to truly become a global leader.”

Improvements and Simplification

This balanced agreement represents a major step towards ensuring a strong future for flight attendants at Air France, as well as rebuilding the trust and confidence between cabin crew and the company's management.

This agreement also improves the working conditions of cabin crew by resolving a number of their concerns. In turn Air France will be able to deliver better service to our customers, elevating the position of Air France in a competitive global marketplace. 
 

A project for Joon's future

After much discussion with employees and customers alike, and in consultation with the unions, Air France has decided to launch a project studying the future of the Joon brand and the integration of Joon employees and aircraft into Air France.

Despite the many positive impacts of Joon, in particular the invaluable contribution of the teams at Joon who launched the company and worked with passion and dedication, the brand was difficult to understand from the outset for customers, for employees, for markets and for investors. 

The plurality of brands in the marketplace has created much complexity and unfortunately weakened the power of the Air France brand.

Through integration, Air France would see many benefits thanks to fleet, brand, and product harmonisation. Managing the operation would be improved through a common fleet of aircraft. Air France will also be able to ensure a smooth transition of the Airbus A350, currently on order, to the Air France fleet with a more economical cabin configuration.

All Joon flights currently sold or for sale would of course be operated by Joon until the project is completed, and then taken over by Air France.

The simplification of the brand portfolio, while capitalising on the Air France mother brand, is an undeniable asset for our employees, our customers, and indeed all stake holders. It would also enable Air France to complete this integration without impacting the efficiency of the Air France-KLM Group.

Signature d’un nouvel accord avec le Personnel Navigant Commercial

Après l’accord inter-catégoriel signé le 19 octobre par une majorité des organisations syndicales, représentant 76% des suffrages des dernières élections, Benjamin Smith, directeur général d’Air France-KLM a poursuivi ses échanges avec les partenaires sociaux dans le cadre des négociations catégorielles.

Aujourd’hui, un nouvel accord entre Air France et ses personnels navigants commerciaux vient d’être signé, avec le soutien unanime des trois syndicats représentatifs des PNC d'Air France – SNPNC, l’UNAC, et l'UNSA-PNC.

Cette signature conclut avec succès les discussions catégorielles menées depuis plusieurs semaines avec les représentants des personnels navigants commerciaux.

Benjamin Smith a déclaré : « Je suis très heureux de ce nouvel accord équilibré, qui représente l'aboutissement des discussions catégorielles avec nos personnels navigants commerciaux.  En collaboration avec la SNPNC, l’UNAC, et l'UNSA-PNC, nous avons été en mesure de résoudre de nombreuses préoccupations de nos PNC, tout en travaillant simultanément à aligner leurs intérêts sur ceux d'Air France.  Avec cet accord, je souhaite que la confiance et le dialogue entre Air France et tous nos collaborateurs continuent de s’améliorer, car je crois profondément que c’est par l'adhésion de tous que nous deviendrons un leader mondial. »

 

Améliorations et simplification

Cet accord équilibré est une étape majeure pour reconstruire la confiance des personnels navigants commerciaux d’Air France vis à vis du management et de la compagnie et réinscrire de manière durable l’avenir du métier de PNC au sein d’Air France.

Cet accord améliore les conditions de travail du personnel navigant commercial en réglant bon nombre de préoccupations et va permettre de progresser dans le service apporté à nos clients, et ainsi à Air France d’améliorer son positionnement dans un marché très concurrentiel.

Un projet pour l’avenir de Joon

Après de nombreux échanges avec les salariés et les clients, et des discussions avec les syndicats, nous avons décidé de lancer un projet portant sur l’avenir de la marque Joon et l’intégration des salariés et des avions de Joon au sein d’Air France.

Malgré les impacts incontestablement positifs de Joon, notamment le travail remarquable des équipes Joon qui ont lancé et fait vivre la compagnie, la marque a dès le début été difficilement comprise par les clients, par les salariés, par les marchés, par les investisseurs. 

La multiplicité des marques a créé de la complexité et a malheureusement affaibli la puissance de la marque Air France.

L'intégration de Joon au sein d’Air France devrait apporter de nombreux avantages, notamment l'harmonisation de la flotte, des produits, de la marque. La gestion des opérations serait améliorée grâce à une flotte commune d’avions. 

Tous les vols Joon actuellement vendus ou à la vente seraient bien sûr assurés par Joon jusqu’à la finalisation du projet puis repris par Air France.

La simplification du portefeuille de marques, capitalisant sur la marque Air France, est un atout indéniable pour nos clients, nos salariés et tous nos partenaires. Ce projet devrait se réaliser sans impacter l’efficacité économique du Groupe Air France-KLM.

This press release was sourced from Air France on 10-Jan-2019.